GRUBB – Gypsy Roma Urban Balkan Beats

Je parie que vous avez entendu parler du spectacle GRUBB – Gypsy Roma Urban Balkan Beats – lorsque la troupe est venue à Montréal l’été dernier. Est-ce que je me trompe?

Monté par Serge Denoncourt et mettant en scène de jeunes Serbes de 13 à 17 ans, GRUBB est issu d’ateliers de musique créés par l’organisme RPOINT.

Les profits du spectacle permettent de favoriser l’accès à l’éducation des jeunes Roms serbes qui sont largement ostracisés et victimes de racisme. Saviez-vous que seulement 20% d’entre eux terminent leur primaire? Leur primaire! D’où l’importance d’un organisme comme RPOINT.

Exposition au bénéfice de GRUBB

La semaine dernière, une exposition photo a eu lieu à ESPACE GO afin de donner un coup de pouce à la troupe qui revient à Montréal cette année, du 28 juin au 3 juillet, dans le cadre du Festival International de Jazz.

Environ 90 photos étaient mises en vente, installées un peu partout dans la salle.

Voici quelques clichés de cette exposition.

(Cliquez sur une photo pour démarrer le diaporama.)

Et voici une vidéo (en anglais) de GRUBB, mise en ligne par l’organisme RPOINT :

Avez-vous vu le spectacle? Ou irez-vous le voir?

3 réflexions au sujet de « GRUBB – Gypsy Roma Urban Balkan Beats »

  1. J’avais eu beaucoup de plaisir il y a quelques années à faire le tour de quelques spectacles, en outre au Café Sarajevo, durant « une semaine rom, » (je crois que c’était un festival biannuel, mais qu’il a maintenant disparu, tout comme le Café Sarajevo). La cause des Roms mérite d’être mieux connues, d’autant plus que la plus grande mobilité des personnes dans la grande Europe entraine de nouvelles formes d’ostracisions pour ces gens.
    Daniel Quimper, facilitateur ton-mile-end.net

    1. C’est dommage que le festival n’existe plus.
      Vous avez raison, la cause des Roms mérite d’être mieux connue. Selon l’organisme RPoint, la population de Roms est estimée à 12 millions en Europe, dont 45% sont mineurs. C’est presque deux fois le Québec! Et pourtant, on n’en entend jamais parler, d’où l’importance d’un spectacle comme GRUBB ou du festival dont vous parliez.
      Merci Daniel, et au plaisir.

Laissez un commentaire!